The American Hike

Presentation

Je suis très heureux de vous présenter aujourd’hui mon nouveau projet de marche de longue distance. De grande envergure, je ne serai capable de le réaliser que grâce à votre soutien, je compte donc sur vous ! En effet, il s’agit de traverser les Amériques, du Sud au Nord intégralement à pied, ce qui représente 27 000 km à travers 15 pays différents. Selon mes prévisions, deux ans et demi me seront nécessaires pour compléter cette expédition, à hauteur de 30 km par jour.

 

Voilà environ 13 mois et 10 000 km que je marche !

 

 

Suivez cette aventure sur Facebook, Instagram, et en vidéos avec un épisode tous les mois disponible sur la chaîne Youtube de The American Hike  :

http://bit.ly/2xVrXlz

 

 

Soyez parmi les premiers à souscrire à un abonnement The American Hike, pour seulement 7€ par mois :

Je veux en savoir plus !

 

Vous pouvez également choisir de m’aider directement à financer cette aventure par internet, via le financement participatif :

https://www.gofundme.com/theamericanhike?utm_medium=wdgt

Toute aide d’autre forme m’est également extrêmement précieuse, qu’il s’agisse de contacts dans les régions traversées, d’informations, ou du simple fait de partager ce projet autour de vous !

 

 

Conseils

Le Mal Aigu des Montagnes (MAM)

Le Mal Aigu des Montagnes est un phénomène que les alpinistes et les randonneurs adeptes de la montagne connaissent bien. Il s’agit d’un ensemble de symptômes qui peuvent apparaître dès 2 500 mètres d’altitude et qui peuvent éventuellement s’aggraver jusqu’à conduire à la mort en l’absence de réaction appropriée.

Pour approfondir le sujet je vous conseille de lire le rapport complet et concis publié par la Commission Médicale de la Fédération Francaise de la Montagne et de l’Escalade (FFME) : https://www.ffme.fr/fiches-ffme-medicales/page/les-effets-de-l-altitude.html

Lire la suite « Le Mal Aigu des Montagnes (MAM) »

Publicités
Amerique du Sud, Carnets de voyage

La Cordillère Blanche (Pérou)

Grand Tour de L’Alpamayo (GTA) + Trek de Santa Cruz

 

 

Difficulté           2018-10-08-22-36-19[1]

Intérêt                2018-10-08-22-37-04[1]

Organisation     2018-10-08-22-34-58[1]

 

Distance : 113 km | Durée : 4 à 10 jours | Dénivelé : 6 670 m (positif) et 6 670 m (négatif)

 

L’Alpamayo (« rivière boueuse » en quechua) est l’une des montagnes les plus célèbres de la Cordillère Blanche au Pérou, si ce n’est la plus célèbre. Depuis la face Nord son magnifique profil pyramidale lui a même valu d’être élu plus belle montagne du monde en 1966. Cet itinéraire d’altitude permet de faire le tour du massif montagneux qu’il compose, avec également les très beaux sommets Pucajirca à l’Est (6 050 m), Quitaraju au centre (6 036 m), et bien sûr l’impressionnant Santa Cruz à l’Ouest (6 241 m) qui a donné son nom à la partie Sud de ce parcours. De part sa facilité (1 unique col à passer) et les vues spectaculaires qu’il offre, le trek de Santa Cruz est le plus fréquenté dans la Cordillère Blanche. L’ensemble de la boucle en revanche, est d’une difficulté plus élevée, mais également d’un bien plus grand intérêt pour tout randonneur amoureux de la montagne. C’est cet itinéraire complet que je vous présente dans cet article.

Lire la suite « La Cordillère Blanche (Pérou) »

The American Hike

La Box des Amériques

Comme vous le savez sûrement, dès le début The American Hike j’ai fait appel à votre générosité pour recueillir les fonds qui manquent à la réalisation de cette expédition. Je vous propose aujourd’hui de passer une nouvelle étape pour vous impliquer d’autant plus dans ce projet !

À l’occasion de cette nouvelle année de marche qui commence, j’ai décidé de vous proposer un modèle de donation réciproque et récurrent, similaire à un abonnement. L’idée est très simple : pour tout don régulier de 7 euros par mois (soit le prix d’une place de ciné, mais pour une aventure dans la vraie vie !), je vous offre une « Box » composée de différents produits, afin que vous puissiez véritablement prendre part à cette aventure.

Lire la suite « La Box des Amériques »

Amerique du Sud, Carnets de voyage

La région de Cusco

Au cœur de la civilisation inca

 

Cet article présente l’itinéraire que j’ai suivi dans la région de Cusco au Pérou, dans le cadre du projet de traversée des Amériques à pied The American Hike. Pourquoi un article spécifique sur cette petite partie du voyage ? La raison se trouve dans la grande richesse de cette région, sur le plan naturel et culturel, mais surtout sur le plan historique avec la présence de très nombreux vestiges datant de l’Empire Inca.

Lire la suite « La région de Cusco »

Amerique du Sud, Carnets de voyage

De Salta à La Paz

Traversée de l’Altiplano

 

Dans le cadre de l’expédition The American Hike qui consiste à traverser les Amériques à pied du Sud au Nord, j’ai été amené à marcher à travers l’environnement d’altitude qu’est l’altiplano, sur un itinéraire d’environ 1 300 km compris entre 2 700 m et 5 000 m d’altitude et situé principalement en Bolivie, mais également dans le Nord de l’Argentine et du Chili. Cet environnement unique d’un point de vue naturel, offre également des richesses insoupçonnées d’un point de vue humain et culturel. Bien que la marche n’y ait pas toujours été aisée, c’est une région du monde que j’ai énormément apprécié, et qui, je peux le dire, m’a touché au travers des relations que j’ai entretenues avec ses habitants et sa nature.

 

Lire la suite « De Salta à La Paz »

Amerique du Sud, Carnets de voyage

De Santiago à Salta

Le Qhapaq Ñan en Argentine

 

Le Qhapaq Ñan, signifiant Chemin Royal en Quechua, également appelé Trails de l’Inca, est un réseau d’itinéraires datant de l’Empire Inca au maximum de son expansion à la fin du XVème siècle, juste avant donc que l’invasion espagnole provoque l’écroulement de cet empire immense, avec la chute de la capitale Cuzco en 1533/1536. Ce réseau, qui cumule en tout plus de 30 000 km, est composé de deux chemins principaux : l’un le long de la côte, et l’autre le long de la Cordillère. Ces deux chemins constituaient les axes d’intégration économiques et politiques principaux de l’Empire. Afin de constituer ce réseau de communication, les Incas ont utilisé en grande partie des chemins préexistants, mais l’importance de ce réseau s’est avéré absolument determinante afin d’unifier cet empire immense, appelé Tawantinsuyu, centré sur la capitale Cuzco, et cela malgré la grande diversité de peuples et de cultures qui ont été intégrés au cours des conquêtes incas. Ainsi le Qhapaq Ñan permet également de connecter des environnements naturels très variés, allant de la côte Pacifique aux zones de forêt vierge, en passant bien sûr par les régions d’altitude de la Cordillère des Andes qu’il parcourt à parfois presque 5 000 m d’altitude. Du fait de cette importance historique, ainsi que de la richesse des restes archéologiques que l’on peut trouver tout au long de ces itinéraires, le Qhapaq Ñan a été inscrit en juin 2014 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, ainsi que de nombreuses structures historiques qui y sont associées, en tant qu’Itinéraire Culturel Transnational impliquant 6 pays : Chili, Argentine, Bolivie, Pérou, Équateur et Colombie.

Lire la suite « De Santiago à Salta »

Amerique du Sud, Carnets de voyage

De El Chaltén à Santiago

Le Greater Patagonian Trail (GPT)

 

Le Greater Patagonian Trail (GPT) est un trail de longue distance non officiel s’étendant sur environ 3,000 km au Chili et en Argentine, de Santiago au Nord à El Chalten au Sud. Il permet de traverser des environnements naturels reculés et très divers le long de la Cordillère des Andes, tels que les lacs et les forêts de Patagonie, des volcans dont de nombreux sont encore en activité, et la chaîne de montagnes dans la partie centrale du pays en suivant parfois au plus près la ligne de division des eaux continentale. Spécificité du Greater Patagonian Trail, il permet également de s’immerger dans l’environnement culturel des régions traversées en allant à la rencontre de ceux qui y vivent. Etant donné que ce trail est extrêmement récent (il date de 2017 dans sa forme actuelle), mais surtout qu’il est extrêmement difficile, sa fréquentation est encore faible.   Lire la suite « De El Chaltén à Santiago »