Amerique du Sud, Carnets de voyage

Dans les pas des Incas

Le Qhapaq Ñan en Équateur

 

Le Qhapaq Ñan, signifiant Chemin Royal en Quechua (également appelé Trails de l’Inca) est un réseau d’itinéraires datant de l’Empire Inca (Tawantinsuyu) au maximum de son expansion à la fin du XVème siècle, juste avant l’invasion espagnole en 1533 – 1536. Ce réseau, qui cumule en tout plus de 30 000 km, est composé de deux chemins principaux : l’un le long de la côte, et l’autre le long de la Cordillère. Ces deux routes constituaient des axes d’intégration économiques et politiques majeurs. Afin de constituer ce réseau de communication, les Incas ont utilisé en grande partie des chemins préexistants, ce qui s’est avéré absolument déterminant pour unifier cet empire immense malgré la grande diversité de peuples et de cultures qui ont été intégrés au cours des conquêtes incas. Le Qhapaq Ñan permet également de connecter des environnements naturels très variés, allant de la côte Pacifique aux zones de forêt vierge, en passant bien sûr par les régions d’altitude de la Cordillère des Andes qu’il parcourt à parfois presque 5 000 m d’altitude. Du fait de cette importance historique, ainsi que de la richesse des restes archéologiques que l’on peut trouver tout au long de ces itinéraires, le Qhapaq Ñan a été inscrit en juin 2014 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en tant qu’Itinéraire Culturel Transnational impliquant 6 pays : Chili, Argentine, Bolivie, Pérou, Équateur et Colombie.

Lire la suite « Dans les pas des Incas »

Amerique du Sud, Carnets de voyage

Déserts d’altitude

Traversée de l’Altiplano

 

Dans le cadre de l’expédition The American Hike qui consiste à traverser les Amériques à pied du Sud au Nord, j’ai été amené à marcher à travers l’environnement d’altitude qu’est l’altiplano, sur un itinéraire d’environ 1 300 km compris entre 2 700 m et 5 000 m d’altitude et situé principalement en Bolivie, mais également dans le Nord de l’Argentine et du Chili. Cet environnement unique d’un point de vue naturel, offre également des richesses insoupçonnées d’un point de vue humain et culturel. Bien que la marche n’y ait pas toujours été aisée, c’est une région du monde que j’ai énormément apprécié, et qui, je peux le dire, m’a touché au travers des relations que j’ai entretenues avec ses habitants et sa nature.

 

Lire la suite « Déserts d’altitude »

Amerique du Sud, Carnets de voyage

Dans les pas des Incas

Le Qhapaq Ñan en Argentine

 

Le Qhapaq Ñan, signifiant Chemin Royal en Quechua (également appelé Trails de l’Inca) est un réseau d’itinéraires datant de l’Empire Inca (Tawantinsuyu) au maximum de son expansion à la fin du XVème siècle, juste avant l’invasion espagnole en 1533 – 1536. Ce réseau, qui cumule en tout plus de 30 000 km, est composé de deux chemins principaux : l’un le long de la côte, et l’autre le long de la Cordillère. Ces deux routes constituaient des axes d’intégration économiques et politiques majeurs. Afin de constituer ce réseau de communication, les Incas ont utilisé en grande partie des chemins préexistants, ce qui s’est avéré absolument déterminant pour unifier cet empire immense malgré la grande diversité de peuples et de cultures qui ont été intégrés au cours des conquêtes incas. Le Qhapaq Ñan permet également de connecter des environnements naturels très variés, allant de la côte Pacifique aux zones de forêt vierge, en passant bien sûr par les régions d’altitude de la Cordillère des Andes qu’il parcourt à parfois presque 5 000 m d’altitude. Du fait de cette importance historique, ainsi que de la richesse des restes archéologiques que l’on peut trouver tout au long de ces itinéraires, le Qhapaq Ñan a été inscrit en juin 2014 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en tant qu’Itinéraire Culturel Transnational impliquant 6 pays : Chili, Argentine, Bolivie, Pérou, Équateur et Colombie.

Lire la suite « Dans les pas des Incas »